Archives par mot-clef : festival

Rise against the Duck knight

Le jury se remet au travail, après des vacances bien méritées… et inspecte un chevalier noir jusque dans ses moindres recoins, pour trouver ce qu’il a de sombre et de nauséabond à cacher*. Catégorie : « meilleur dialogue ». Le nouvel obs  … Lire la suite

Publié dans Le Festival du grand n'importe quoi | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Le Chat du Rabbin : l’avis de Grandsteack

« En attendant The Prodigies et peut-être Le Chat du Rabbin  » … Ainsi prédisais-je la victoire de ce dernier au Festival du film d’animation qui se tenait la semaine dernière à Annecy, capitale de la Haute-Savoie et des allobroges vaillants, … Lire la suite

Publié dans Le Chat du Rabbin | Tagué , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Raide

Le Jury n’est pas retraité, ni extrêmement dangereux, mais il est rouge de colère.   Catégorie « Meilleur dialogue » Filmsactu.com : c’est un chouette divertissement qui pète exactement à la hauteur qu’il faut. Le Jury pète où il veut, et c’est … Lire la suite

Publié dans Le Festival du grand n'importe quoi | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Vous allez rencontrer un terne et sombre ennui

Nouvelle édition du festival du grand n’importe quoi, assez neutre et inintéressante cette fois. Une édition de nouveau à l’image de son objet, donc. 20 minutes : une comédie légère comme une bulle de champagne et tout aussi enivrante. Si le … Lire la suite

Publié dans Le Festival du grand n'importe quoi | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Happy fiouuuuuu…

–       Le Point : « D’un côté Rachel et Thierry, un couple trentenaire vivant dans une complicité à la fois douce et fiévreuse. De l’autre Teri et Vincent, qui leur ressemblent en tout point. ».                                                                                                                                   Non, ne cherchez pas, il … Lire la suite

Publié dans Le Festival du grand n'importe quoi | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire