Le Hobbit : l’avis de Grandsteack

affiche hobbit tolkien peter jackson gandalf voyage inattendu

Le retour inespéré pour « Le voyage inattendu » ! Eh oui, aller au cinéma devient de plus en plus difficile pour mon porte-monnaie, du coup je fais le tri et ne peut plus me permettre d’aller voir la première bouse venue. En bon fan de l’univers tolkiennien, l’adaptation de Bilbo le Hobbit était une occasion en or. Petit rappel.

Ce roman est un conte pour enfant. Il a été écrit par Tolkien comme Shéhérazade racontait les contes des milles et une nuit : au fur et à mesure. Cela aura son importance plus loin. Il est surtout fondateur de la mythologie de l’univers de Tolkien et est en cela bien antérieur au Seigneur des Anneaux.

Beaucoup d’informations avaient été livrées sur le film avant sa sortie et j’avais réussi à m’en tenir éloigné, préservant ainsi la découverte. Ma seule erreur fut de voir ceci. Ça m’a refroidit. Du coup j’ai demandé à un vrai fan, en l’occurrence Rabis (les vrais se souviennent), son avis sur le film histoire d’en savoir un peu plus sans pour autant tout spoiler, et le bougre a réussi à contrebalancer la mauvaise impression suscitée plus haut. 2 avis à l’opposé l’un de l’autre, je n’avais plus qu’à me forger ma propre opinion.

2h45 de film plus tard, je suis enthousiaste. Si je n’avais pas su que l’adaptation est en 3 parties, je serais resté scotché à l’écran jusqu’à la fin de l’histoire sans que je voie le temps passé. Du coup, certains arguments des détracteurs du film m’échappent totalement. Ils me répondront que je suis un fan acquis d’avance à la cause de Peter Jackson. Peut-être. Il n’empêche que :

– Faire la comparaison avec le Seigneur des Anneaux est inepte. Le monde et les personnages sont en partie les mêmes, mais l’histoire est, majoritairement, indépendante. C’est comme comparer la première et la deuxième guerre mondiale, ça a peu de sens.

– Dans le même ton, dire que « ohlala, encore un film d’heroic-fantasy, c’est bon on a déjà tout vu », il ne me semble pas avoir entendu ce genre de commentaires quand « Le Monde de Narnia » et « Le Royaume de Ga’hoole » sont sortis.

– Critiquer l’adaptation en 3 films sous de fallacieux motifs de profits est de mauvaise foi : à l’époque de l’adaptation du Seigneur des Anneaux, les fans hurlaient aux mauvaises coupes dans les romans d’origines qui dénaturaient l’oeuvre dans son ensemble. L’occasion est ici donnée à Peter Jackson d’exploiter au mieux le matériau de base, et cette initiative devrait au contraire être saluée.

– Les purs et durs diront que malgré cela, il y a des inexactitudes quand même. Oui, c’est vrai. Au-delà du petit jeu que peut constituer leur recherche et ainsi valider votre niveau de connaissance de l’oeuvre, je trouve que l’esprit est là, et les enchaînements sont globalement respectés.

– Se plaindre des longueurs est également inepte, dans le sens où ce premier film l’est doublement : point de départ de Bilbo le Hobbit, il l’est également pour le Seigneur des Anneaux, à la manière de « la Menace Fantôme » pour l’hexalogie Star Wars, sauf qu’ici le résultat est quand même franchement mieux. Ses longueurs sont donc nécessaires pour mettre un certain nombre de choses en place. Et pour ceux qui comparent « Un voyage inattendu » avec « La Communauté de l’Anneau » , soyons sérieux deux secondes, ce dernier était, en terme d’action, vachement plus ennuyeux.

– L’action, parlons-en. Certaines personnes se plaignent du fait qu’on ne tremble pas pour les personnages pendant les courses poursuites. Effectivement, on peut se douter que Bilbo et Gandalf survivront, leur présence dans le Seigneur des Anneaux étant un petit indice. Pour les autres, on vient à peine de faire connaissance avec eux, il y’a 3 films, on va ptête pas les buter tout de suite.

– Dans la même veine, certains trouvent qu’il y a trop de deus ex machina. Sachez que ce n’est pas du fait de l’adaptation, mais du bouquin. J’en reviens ici à ce que je disais sur le mode d’écriture de l’auteur, qui racontait son histoire au fur et à mesure et devait parfois se rattraper à quelques branches pour sauver ses héros, encouragé en cela par un public enfantin, donc crédule.

– Car oui, pour voir ce film, il faut une part de crédulité. En tant qu’adultes blasés, on peut se trouver étranger aux péripéties des personnages, c’est le problème du lectorat de base de l’oeuvre. Ça s’applique moins aux fans, ceux-ci ayant peut-être plus gardés une âme d’enfant. Pour aller voir ce film, il faut pouvoir mettre en oeuvre une suspension consentie de l’incrédulité, comme dirait des littéraires.

– Les décors participent à cela par leur magnificence et leur démesure. On retrouve avec plaisir les paysages néo-zélandais qui collent vraiment avec l’histoire, et pour une fois j’ai regretté de ne pas le voir en 3D pour certains passages. Mais si ça avait été le cas, j’aurais sûrement dit que ça ne valait pas le coup, donc je ne vais pas me plaindre. A côté de ça, certains effets spéciaux sont effectivement pas top.

Par contre, impossible de passer sous silence les maltraitances dont été victimes certains animaux sur le tournage, même si ce n’est pas ce qui m’empêchera d’aller voir les suites. Appelons ça une indignation polie.

Tout ça pour redire que je suis enthousiaste et que j’attends avec impatience la suite. Pour conclure, je dirais que tout le monde peut reprocher certaines choses au film, mais tout le monde devrait pouvoir également y trouver des choses intéressantes. A condition de ne pas y’aller blasé.

A propos grandsteack

Critique amateur sur "On l'a vu, nos avis". Si vous voulez des avis sur les films qui sortent : nosvisionsducinema.wordpress.com
Cet article, publié dans Le Hobbit, un voyage inattendu, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s