Very Bad Trip 2 : L’avis de Papygidius

very bad trip cuite Bonjour à vous, lectrices, lecteurs, et que la nuit vous soit douce ! (oui, parce que en fait il se fait 2h42 du matin!)

Rien de tel qu’une petite critique pour passer une bonne nuit de sommeil (ou du moins ce qu’il en reste !), nous allons donc nous atteler à celle de Very Bad Trip 2 (The Hangover : part 2 pour le titre original… ce qui pourrait se traduire par « LA gueule de bois »… avec un grand LA ! oui, parce que des carabinées comme celle là on en a pas souvent !) Amis de la critique, la critique nous appelle !

 

Synopsis :

Phil, Stu, Alan et Doug s’offrent un voyage exotique en Thaïlande, à l’occasion du mariage de Stu. Après l’inoubliable soirée d’enterrement de sa vie de garçon à Las Vegas, Stu ne veut rien laisser au hasard et opte pour un brunch léger, sans risque, avant la cérémonie. Mais les choses ne se passent pas toujours comme prévu. Ce qui s’est passé à Las Vegas est imaginable à Las Vegas, mais ce qui se passe à Bangkok dépasse l’imagination…

Cuisiné à la plancha par Todd Phillips, Very Bad Trip 2 ne se démarquera pas par la profondeur de son scénario … En effet, ce n’est qu’un réchauffé du premier opus, si ce n’est qu’il ne se déroule pas à Las Vegas… On pourra aussi noter quelques séquences un peu molles (comme quand Stu essaye de tenir tête au père de sa fiancée) mais ça ne retire rien à l’ambiance et à la dynamique du flim. Quant à la mise en scène, elle reste simple et adaptée à un film comique, et on ne lui en demande pas plus.

L’humour de Very Bad Trip 2, c’est comme une boite de raviolis : Gras, vulgaire, téléphoné, lourd parfois, mais bigrement efficace ! (eh oui ! c’est bon les raviolis même si ce n’est pas de la haute gastronomie !) Si bien qu’on prendra un malin plaisir à suivre les 3 compères (Bradley Cooper, Ed Helms et Zack Galifianakis) perdus au milieu de Bangkok à essayer de remonter le cours de leur soirée à travers des bribes de souvenirs, le témoignage d’un moine muet, ou à la poursuite d’un petit singe accro aux cigarettes !  Les gags, bourdes, et situations cocasses s’enchainent tant et si bien que le pari est réussi !

Un dernier point qui a attiré mon attention et qu’il me semble intéressant de noter : ce flim ne bénéficie ni d’avertissement ni d’interdiction au publique émise par la commission de classification des œuvres cinématographiques alors que certaines images (surtout à la fin) sont plus que suggestives …

Pour conclure, dans Very Bad Trip 2, le divertissement est au rendez vous et on ne s’ennuie pas un instant (faut-il encore aimer l’humour gras…)! Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une agréable séance !

Cet article, publié dans Dernières séances, Very Bad trip 2, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s