Tron l’héritage : l’avis de Grandsteack

Tron 2 l'héritage jeff bridges avis grandsteack cinéma film critique1982 : Disney produit un film dont l’histoire se déroule dans le cœur d’un ordinateur et dont la réalisation emploie le numérique, en pionnier. Flop au box-office, mais avec le recul, ça étonne qui ? Le pékin moyen était ignorant, sinon désintéressé, de ces jeunes technologies.

2010 : Disney produit un film dont l’histoire se déroule dans le cœur d’un ordinateur et dont la réalisation emploie la 3D, en suiveur. 170.000.000 de dollars au box office, mais sans recul, ça étonne qui ? Le pékin moyen a un ordinateur, un lecteur MP3 et parfois même des trucs inutiles et est friand de « nouvelles » technologies comme la 3D.

Suite du révolutionnaire « Tron », 28 ans plus tard (plus grand écart entre l’original et sa suite de toute l’histoire du cinéma), « Tron l’héritage » voulait marquer une nouvelle rupture visuelle et promettait une nouvelle expérience du cinéma.

Disons le tout net : c’est raté. Si la 3D est bien là, elle est sous-employée (mais y’a-t-il un film qui l’exploite pleinement ?) et pour la première fois, j’ai eu mal aux yeux pendant la séance. Petit exploit quand on sait que le film n’est même pas en 3D tout du long. Et comme je l’ai déjà dit, le film n’est pas précurseur à ce niveau là, « Avatar » ayant eu ce mérite. Disney parlait de rupture, à part si c’est du nerf optique, il se trompait (ou vivait dans une grotte depuis deux ans). Qu’on ne s’y trompe : visuellement, c’est beau. Mais mal exploité.

Son principal atout étant peu convaincant, que reste-t-il ? Pas grand chose : le scénario se contente de pomper sur tout ce qui s’est fait comme film numérique, y compris le premier « Tron », les dialogues sont ennuyeux voire franchement nases, et les acteurs ont dû être programmés (remarque à moitié vraie pour Jeff Bridges dont le visage jeune a été numérisé pour les besoins du film).

Le scénario est une copie quasi exacte de l’original, à laquelle ont été greffés des idées reprises de blockbusters numériques (« Matrix » et « L’Attaque des clones » pour ne citer qu’eux), et le pot-pourri ainsi créer est très pourri et manque de pot. En plus, le titre risque d’en perdre plus d’un, puisque le personnage de Tron est devenu secondaire. Appeler le film « Clu » (prononcez à l’anglaise) aurait donné plus d’indices (les lecteurs anglophones apprécieront j’en suis sûr ce petit calembour). Remarquez, le Clu en question veut acquérir une condition humaine, ce qui ne semblait pas envisageable pour Tron sous peine de partir avec un gros handicap (les lecteurs les plus fins apprécieront j’en suis sûr ce gros calembour).

[HS mode / ON]

Aviez vous remarqué que « calembour » faisait une belle contrepèterie ?

[HS mode / OFF]

Sur un scénar pas très fin, difficile pour les acteurs d’exister (une catharsis de leur rôle ?), surtout que les dialogues sont parfois un peu désolant. L’exemple parfait est Jeff Bridges, dont on peut souligner une certaine classe au passage, pour qui certaines répliques sont dignes des Barbarians. Faut dire qu’il avait double-rôle et que ça devait pas forcément être évident à gérer, surtout avec la modélisation numérique de son visage étant jeune. Oui je sais, j’enfonce le Clu.

J’entends des sirènes, sûrement la police de l’humour lourd, cette fois, je vais prendre perpèt’, je vais finir vite fait avant qu’ils débarquent.

Je vais conclure sur une bonne note en parlant de la musique (j’aggrave mon cas, je sais), pour dire que la bande originale composée par Daft Punk colle magnifiquement avec le film, dans une ambiance semi rétro 8-bits, et participe à l’immersion dans les différentes scènes. Par contre, bien que grand fan des Daft Punk, je suis pas particulièrement fan du morceau hors-contexte. Mais bon, les goûts et les couleurs, c’est comme les strings ou les culottes : chacun son choix. On notera que Guy-Manuel de Homem Cristo et Thomas Bangalter font une apparition, mais gardent quand même leur casque ; pas grave, le clin d’oeil passe bien.

Au final, un film qui ressemble au premier, mais bon comme peu de gens s’en souviennent/font l’effort de le revoir/lui vouent un culte, c’est pas bien grave, y’en a qui se diront que c’est original. Un film à voir que si vous aimez la culture geek et/ou la 3D et/ou Daft Punk.

On toque à ma porte avec un bélier, ce doit être la maréchaussée. Souvenez-vous bien, il n’y a que deux sortes d’humour : le comique de répétition et le comique de répétition.

A propos grandsteack

Critique amateur sur "On l'a vu, nos avis". Si vous voulez des avis sur les films qui sortent : nosvisionsducinema.wordpress.com
Cet article, publié dans 09/02/11 : Tron l'héritage, 1er Trimestre 2011, La Cinémathèque, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Tron l’héritage : l’avis de Grandsteack

  1. Jihaisse dit :

    Je l’ai pas vu.
    Je m’interroge vraiment sur le fait d’aller le voir, surtout depuis que j’ai vu la bande annonce au ciné en « 3D » (qui pue).
    Je crois que je vais vraiment boycoter les films en 3D (les trucs avec les lunettes hein). Quoiqu’il me reste un film à aller voir et dont on me soutient que le relief a été prévu dès le debut : kung fu panda 2 (http://blog.lucas3d.com/2011/02/08/kung-fu-panda-2-a-puss-in-boots).

    • grandsteack dit :

      Qu’elle soit prévue à la base ou non, la 3D est de toute façon mal exploitée. Si l’impression de profondeur est souvent présente, ça ne correspond qu’au service minimum de la 3D qui devrait aussi proposer des éléments « sortants » de l’écran, chose à peine entraperçue dans le seul Resident Evil, qui reste à mon sens un des films ayant le mieux exploité le potentiel. C’est dire si le reste est nul.

      J’en profite pour signaler cet article qui met en garde contre la 3D pour les jeunes enfants :
      http://jeuxvideo.fluctuat.net/blog/47609-la-3ds-cause-le-strabisme-des-enfants-la-myopie-du-web.html

    • vipflypops dit :

      La 3D commence à peine à être exploiter peut -on lui en vouloir ? ^^
      Pour ma part, je trouve que ça avance pas trop mal … on a eu un bon exemple avec « Le Royaume de Ga’hoole » qui, pour ceux qui ne l’on pas vu, possède une 3 D vraiment impressionnante ! Je pense d’ailleur que sur ce film ils ont pour la première fois UTILISE la 3D et non pas AJOUTE de la 3D.
      J’attend avec impatience les futurs films de 3D, et j’encourage Walt Disney a faire des dons pour la faim dans le monde … ou encore les recherches sur le cancers … non pasque c’est vrai tant qu’à mettre 170 000 000 de dollars pour un navet comme celui-ci … autant que ça serve à quelque chose ;P !

      Si je devais donner une note : 2/10
      Ba oui quoi les mec regarder le film j’ai l’impression qu’il a été fais y a 10 ans !xD

  2. Jihaisse dit :

    Ouais, c’est justement ce que je veux voir : si les effets sont à la hauteur. Profondeur, éléments sortants, etc…

    C’est faux de dire qu’il n’y a pas de films qui l’exploitent. La pub pour Oasis le fait très bien, ainsi que celle pour Haribo😀

  3. fandecine dit :

    Sur cet article je te suis entièrement ! Au bout de 30min je commencais déjà à avoir mal au yeux et j’avais du mal à y voir avec les lunettes… Faut dire qu’avec, le film s’assombrit énormément… Mais étrangement, sans lunette j’ai suivi le film sans le moindre problème – Sous titre en « 3D » c’était légerement flou… Mais pas de quoi déranger la lecture. Donc 2h de film en 3D sans lunette…

    Ensuite l’histoire… Bidon de chez Bidon ! Le fils a 26ans, mais plus tard il en a 27ans, étant petit, son père a disparu quand il avait 8ans, sa fait 20ans qu’il est plus là… Bon y’a pas que nos politiciens qui ne savent pas compté… Mais en somme il n’y a rien d’extraordinaire… On l’annoncait comme le retour de l’enfant divin !

    A part les images (design, architecture etc…) le film ne vaut pas vraiment le coup ! Bon y’a les Daft Punk (l’une des raisons du fait que je suis allé le voir ^^) Mais mise à part ça… Y’a 5minutes de duel (disque + moto) et puis ensuite sa parle…

  4. cracoucas dit :

    J’ai rarement vu un film aussi laid.
    Une fois de plus, la 3D est une catastrophe pour les couleurs (avec son scénario débile, Avatar reste le seul à avoir au moins tenu les promesses visuelles de la 3D)…
    Le héros est si fade qu’on l’oublie pendant qu’on le regarde, la scène de la boite tout droit sorti d’un clip des Pet Shop Boys (même l’excellent Michael Sheen n’y peut rien), quand à l’intrigue…
    Jeff Bridges a beau nous expliquer le film, je n’ai rien capté du tout. La seule question que je me pose c’est: où diable on-t-il trouver des poulets ?
    Le génie de la physique quantique à qui il faut une vie pour s’apercevoir que la perfection mon petit monsieur, ça n’existe pas…
    Mention spéciale au suicide scénaristique: quand on nous explique que une minute là bas est l’équivalent de plusieurs heures dans notre monde.
    Ayant vu le film dans un cinéma du monde réel, je confirme.

    Alors, éviez Tron, profitez en pour allez voir « The Hunter » de Rafi Pits, « Santiago 73,Post Mortem » de Diego Lemain. Deux films qui marquent durablement les esprits, avec une vraie mise en scène, un vrai scénario et qui hantent encore le spectateur quelques jours après leur vision.

    ou même, à un degré moindre: Le discours d’un roi et « les femmes du 6eme étage »: deux films sans surprises, un peu trop classiques mais qui bien fait et bien joué.

  5. Ping : Les chemins de la liberté: l’avis de Bool | On l'a vu, nos avis

  6. L'écrevisse dit :

    Je sais, j’ai genre 3 semaines de retard, mais excellent article cher confrère, j’ai bien gole-ri (oui, parfaitement, gole-ri).
    (Une contrepèterie sur « calembour »? Alors qu’on vante souvent l’égalité des chroniqueurs…)

  7. Ping : Etron les ratages | On l'a vu, nos avis

  8. Ping : Tops 3 by Grandsteack | On l'a vu, nos avis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s