Hereafter (Au-Delà): L’avis de Papygidius

au-delà, hereafter, matt damon, cecile de france, clint eastwood, film, avisBonjour à vous tous, lectrices, lecteurs, cinéphiles, néophytes et toi là bas au fond qui ne sait pas ce qu’il fait là… Après deux longs mois de séquestration créative (mon PC a rendu son dernier souffle) je suis enfin libre (ou presque…) de pouvoir  sortir une critique ! Et il coulera de l’eau sous les ponts avant la prochaine vu que les  docteurs tardent à trouver un cœur pour remplacer celui de mon … prééééécieuuuuux !! ….

Herm Herm … mais je m’égare, saint Lazare ! Sans plus vous faire attendre voici la critique de Hereafter (Au-delà en Français) réalisé par Clint Eastwood et co-produit par Steven Spielberg. Notons tout de même que j’ai eu la chance de voir le film en VOSTF dans un cinéma grand public (qui ne se prête que rarement à ce genre d’exercice !) et dont je tiens à saluer l’effort parce que la VF où on doit passer du français parlé (passages mettant en scène Cécile de France) dans le film à la traduction doit être très déstabilisante …

Le synopsis est fidèle à ce qu’il doit être… une mise en bouche sans dévoiler les grandes ficelles du plan divin, mais suffisante pour donner envie d’aller voir le film. Tout comme la bande annonce qui  se veut pleine de promesses et de révélations sur ces questions qui nous ont toutes un jour effleuré l’esprit !

Clint Eastwood s’attaque donc à un sujet complexe, souvent tabou dans notre société, jonglant entre croyance populaire, phénomènes inexpliqués, spiritisme et arnaques en tous genres … La mise en scène est soigneusement travaillée comme on pouvait l’espérer de Mr. Eastwood :

l’ouverture est un allegro (et une claque visuelle) qui fait battre le cœur à la chamade tant et si bien qu’on pourrait presque sentir la déferlante nous frapper et nous emporter avec Cécile De France (qui parle donc en français avec son amant) pour nous laisser par la suite divaguer sur un rythme plus lent (plus fidèle à un Gran Torino, Mystic River …) plus adapté à l’introspection.

Et c’est là qu’est tout l’intérêt du flim, les sentiments des personnages (magnifiquement interprétés par Matt Damon le psyker, Cécile de France la journaliste, et George McLaren les jumeaux) nous collent à la peau et sont soulignés de manière à nous faire ressentir leur détresse face à cette Inconnue qu’ils ont touchée (ou qu’ils touchent) de si près, la solitude qu’est la leur car leur quête, incomprise des autres, est source de rejet. Vient ensuite l’écrin dans lequel évoluent les personnages, fait de plans parfois vides, parfois sombres ou ternes, ou bien même emplis de couleur qui servent de tremplin à l’empathie.

Malheureusement, malgré ses points forts au niveau de la mise en scène, Clint n’arrivera pas à faire décoller le scénario de Peter Morgan, qui, trop prévisible, nous laisse sur une fin  décevante avec un goût amer dans la bouche… même si elle signe la rémission (ou rédemption) et la fin d’un long parcours d’errance pour les protagonistes. La délivrance quasi prémonitoire tombe comme un cheveu sur la soupe laissant une faible marge à l’interprétation…

Pour clore cette critique, je dirais que si on ne s’arrête pas à l’impression de manque que donne le scénario, on se retrouve devant un film qui privilégie l’ambiance et l’immersion du spectateur. Le sentiment de « sacré* » est bien présent tout au long du film, et ce malgré une fin en queue de poisson qui change des apothéoses auxquelles Clint nous avait habitué dans ses précédents flims… A voir, mais ne restera pas dans les annales.

*Sacré dans le sens que chacun peu l’expérimenter, l’a déjà ressenti ou touché ou posé la question, que ce soit philosophiquement, religieusement, instinctivement …

Advertisements
Cet article, publié dans 19/01/11 : Au-delà, 1er Trimestre 2011, La Cinémathèque, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Hereafter (Au-Delà): L’avis de Papygidius

  1. fandecine dit :

    C’est pas un chef-d’oeuvre et tu le dis clairement ! Cependant c’est bien dommage que n’est pas une histoire plus soutenue. L’au-delà c’est jolie comme tous, mais l’histoire est un peu bateau dans son ensemble (baillé plusieurs fois) et par moment c’est le calme plat ! On s’ennnnnuuuiiiiieee…. A part le début qui captive l’attention de tout le monde, ensuite…

    Je trouve dommage pour Clint, qui depuis Gran Torino n’arrive pas à refaire de grand film (Même si Invictus est rester un long moment au cinéma, on connaissait l’histoire dés le début)

  2. cracoucas dit :

    fandeciné, depuis Gran Torino, il n y a eu que deux films, on est relativement loin de la malediction…
    Quand à Invictus, film fadasse et sauvé par ses interprête, il est de toute façon disqualifié à mes yeux.
    Raconter l’histoire des Springbocks en 95 sans montrer qu’ils nous ont honteusement volé la demi finale, sans trois décisions tout à fait scandaleuse d’un arbitre aux ordres, Invictus s’arrétait en demi finale, et c’est Roshdy Zem qui aurait jouer Benazzi.
    (non, désolé, il y a des choses que mon coeur de cracou n’oubliera jamais).

    Pour ce qui est de Au delà, et malgré l’admiration que je porte à Clint, c’est le plus mauvais film d’Eastwood depuis…Créance de sang. Prechi precha ésotérique, sauvé du ridicule par Matt Damon. La partie anglaise est creuse, la partie française ressemble à une parodie. Cecile de France a souvent été plus inspirée (moins impressionée), on dirait une mauvaise actrice américaine qui n’arrive pas à jouer une française.
    (comble du ridicule, la journaliste qui, en 2000 et des poussières, expliquent qu’elle veut révolutionner la vision des français sur Mitterrand…En accumulant tous les poncifs et clichés que nous connaissons déjà. Mettant sur le même plan « Mazarine et Bousquet ». ça fait pas vraiment grande journaliste, mais effectivement un mix de Laurence Ferrari et Elizabeth Tessier.)
    Le prochain film du grand Clint sur Hoover sera plus conforme à la filmo de l’auteur d’Honky Tonk man, Mystic River, Impitoyable ou Gran Torino.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s