The Tourist: l’avis de B00L

Comment détruire sa carrière de cinéaste si prometteur?

Je crois qu’il faut demander à Florian Henckel von Donnersmarck. Comme ça, son nom ne vous dit peut-être rien mais c’est lui qui a réalisé La vie des autres (il en est aussi le scénariste d’ailleurs), film acclamé par la critique (et par votre serviteur aussi, qui a eu le mérite de l’étudier à de nombreuses reprises… *bon c’est pas bientôt fini l’auto-mange-boule?*). Bon pour ceux qui ne connaitraient pas le film c’est un des seuls films allemands qui  a réussi à bien s’exporter ces dernières années (avec Goodbye, Lenin!). Pourquoi me direz-vous? Tout simplement parce que ce sont sûrement les allemands les plus qualifiés pour parler de la période de la guerre froide et de la pré-réunification. Bref, alors que tout semblait lui sourire, notre cher Florian a voulu s’exporter à Hollywood, et là, il s’est vu confier le remake du film français Anthony Zimmer, porté par Cassel et Bellucci, la tâche s’annonçait ardue. Mais avec Angelina Jolie et le cher Johny Depp au casting puis von Donnersmarck au commandes: c’était pas trop mal parti. Assez parlé du passé, passons au film en lui-même.

Pour planter le décor: l’histoire débute à Paris avec Angelina attendant des consignes de la part de son mystérieux amant recherché par pas mal de gens, il lui demande de trouver un appât lui ressemblant pour leurer tous ces vils policiers et mafieux russes… Le pigeon en question c’est le beau Johny (ah mais quelle surprise!). Au passage, si vous vous souvenez de Anthony Zimmer, vous allez franchement vous faire chier vu que vous connaissez déjà le dénouement. Déjà l’original n’était pas folichon, cette copie américaine est vraiment pathétique sur de nombreux points. A tel point que au bout de cinq minutes j’ai basculé dans l’exercice, ô combien jouissif, de lister toutes les incohérences et autres stupidités. Allez je vous en donne quelques uns: une voiture de surveillance avec une caméra grosse comme une pastèque sur le toit, le coursier français est marocain bien sûr (et il se fait arrêter), les trains ne sont soumis à aucune vibration en marche (le calme plat dans les verres quoi), Johny Depp est un prof de maths donc il s’habille forcément mal et lit des bouquins d’espionnage à l’eau de rose, d’ailleurs cela lui confère des super-pouvoirs: il peut au choix courir pieds nus sur des tuiles ou des bouts de verres, sauter de 5mètres sur un parasol et repartir en galopant, les tireurs d’élite tirent dans le ventre pas dans la tête (c’est bien connu) et pas de gerbe de sang s’il vous plaît, on a juste une tâche sur la chemise… Ah et j’ai failli oublier le coup de la lettre brûlée puis arrosée, en mille morceaux mais qu’un policier arrive à déchiffrer (du moins les éléments-clés) en 5minutes chrono, même Benjamin Gates, c’est plus réalistes. Non non ce n’est pas un thriller, c’est bien une comédie (ou au choix un film d’action pour enfants)! Les personnages sont tous plus cons les uns que les autres, les clichés s’accumulent, Angelina a bien de gros atouts mais c’est  tout ce qu’elle a, M. Depp fait presque honte à ses autres rôles (enfin on peut l’excuser au vu d’un certain point du scénar)…

On rajoute une petite couche de romantisme mièvre en plein Venise et vous avez là les clés d’un film qu’il ne vaut mieux pas aller voir au cinéma sous peine d’être mis au fait de ce que Hollywood produit de plus nul (quoique, il doit bien avoir pire)… Et je ne vous conseillerai même pas de sacrifier un peu de bande passante pour le télécharger. Par contre je prie pour que von Donnersmarck se sorte de cette mauvaise passe et nous refasse des bons films.

Cet article, publié dans 4e Trimestre 2010, La Cinémathèque, The Tourist, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour The Tourist: l’avis de B00L

  1. Rémi dit :

    Pas assez méchant comme d’habitude !
    Les acteurs sont lamentables : Angelina au sommet de sa forme (elle ne peut faire mieux et a fait bien pire) et johnny très fatigué (avec les mêmes valises qu’Antonio Banderas dans Zorro 2).
    C’est certain que c’est foireux, le gars se refait le visage mais dans le train, elle choisi de se foutre devant lui …
    C’est d’un mou … la scène qui nous fait haleter (comme un asthmatique), c’est celle ou il court sur le toit pied nu … l’éclate quoi !

  2. mrgreeeen dit :

    Complètement d’accord avec ça !
    Comment faire un film d’action avec ce genre de bateau sérieux ? Le temps qu’ils démarrent on a le temps d’aller pisser et reprendre du popcorn. Bonne blague !

  3. mrroooose dit :

    Ah nous sommes d’accord, même si je dois avouer que tu es plus méchants que nous.
    C’est dommage parce que ce film aurait pu être bien vu les acteurs et le réalisateur. Entre une Angelina Jolie décrite comme parfaite, un Johnny (oui il a droit à deux n à son prénoms) Depp qui se fait démonter parce qu’il est soit disant moche (d’ailleurs cette coupe de cheveux lui va pas), ils ont réussi à nous faire un film sans intérêt. En plus pour une comédie, elle n’est pas drôle.

    D’ailleurs je me demande si pour la voiture de police avec la caméra, ce n’est pas fait exprès qu’elle soit ainsi. C’est beaucoup trop gros. Moi ce qui m’a perturbé c’est le train entre la France et l’Italie : c’est pas un tgv de la sncf et je n’ai jamais vu de train vert traversé la France mais bon, je me trompe peut-être là parce que je vis pas du côté où le train passe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s