Postiche

Le Festival du grand n’importe quoi est de retour, en jogging vu que ça semble marquer les gens. Et avec une bière aussi, parce qu’il faut une touche perso. En fait, le Jury est plus Monsieur Mégot que Catherine Deneuve.

 

Catégorie « Meilleure citation »

Toutleciné.com : « s’ils veulent travailler plus, il faudra travailler plus »

Sarkozy fait des critiques de films pour toutleciné.com.

Excessif.com : (Catherine Deneuve NDJ) devient une femme des années 80 plus adroite que gauche voulant […], si possible, faire bander la France.

Sardou aussi, mais pour excessif.com.

Le JDD : Ozon reconnaît qu’il n’est bien « que sur un plateau de cinéma. C’est l’endroit où je me sens le mieux ».

L’endroit où le Jury se sent le mieux est différent. Vous savez, ce tunnel tout sombre


Catégorie « Meilleur Dialogue »

Télérama : On va entendre dire que Potiche est un film féministe. Rien n’est moins sûr. Mais prétendre le contraire serait faux, aussi.

Télérama hésite…

Ecranlarge.com : Jérémie Renier en fils artiste à la sexualité trouble.

Grand dieu ! Un homme qui aime une femme ! Quelle sexualité trouble, Première et 20minutes ont dû avoir des plaisirs coupables…

Critikat.com : mère au foyer qui […] reste un pinson gai pauvrement niais. L’oiseau déploie ses ailes lorsque le coq de la famille doit laisser les rênes de la boîte.

Critikat cherche à prendre son envol. Plus dur est la chute.

Télérama : elle sait mieux s’y prendre avec […] les grévistes, les syndicats, la création, la secrétaire du mari. Il faut dire que lui est du genre « Casse-toi, pauv’con ».

Télérama s’engage dans la lutte en dénonçant un certain chroniqueur de toutleciné.com.

L’express : Son couplet féministe est un peu poussiéreux […], entraînant les dernières séquences dans un patinage pas très artistique.

La comparaison est quelque peu… glissante.

Auféminin.com : Les costumes en tweed, les pulls jacquard, les choucroutes capillaires, les brushings Farrah Fawcett et les moquettes murales verdâtres.

Auféminin nous dévoile toutes les subtilités de la critique cinéma.

Télérama : Mais Potiche n’est pas nihiliste, ni misogyne, ni misanthrope, ou alors joyeusement.

Télérama hésite toujours.

Le petit bulletin : Mais 1977, c’est aussi 2007 moins 30.

Le petit bulletin est, au même titre que le Jury, un grand fan de George.

Nord-cinéma.com : Allez-y et essayer de reconnaître les lieux et jouissez du Badaboum, une boîte à putes bien du Nord. […] J’en ai eu connu d’autres dans le Vieux Lille.

Le chroniqueur de Nord cinéma nous fait part de ses plaisirs qui n’ont pas vraiment l’air coupables. Le reste de sa critique sous cocaïne ici.

Le Monde : (une pièce) dans laquelle la fantasque Jacqueline Maillan triompha. Cette plaisante antiquité […] est redynamisée par une alerte mise en scène.

Cette cocasse critique permet à l’impitoyable Jury de faire une méchante remarque envers cet emphatique style.

Le Parisien : Et voilà la potiche qui se change en patronne pas cruche.

Le Jury s’extasie.

Les Inrocks : Plus que jamais, le nom du cinéaste invite à un piètre jeu de mots : Ozon(s). Ou osez Ozon. Ou encore : comment Ozon a-t-il osé ?

STOP !

Elle : on passe un vrai bon moment de comédie avec une potiche pas cruche !

C’est étrange, cette phrase rappelle quelque chose au Jury …

Pariscope : Un irrésistible flashback sur cette parenthèse enchantée que furent les seventies.

Ah les seventies, son krach pétrolier, sa guerre du Kippour, ses tensions sociales… quelle parenthèse enchantée…

Fluctuat.net : Satire de la bourgeoisie provinciale, a priori d’époque, avec son folklore, ses fringues, son langage, son Figaro.

Fluctuat pique le boulot du Jury et démonte avec classe la concurrence : le Figaro, journal folklorique pour la bourgeoisie provinciale. Ça c’est fait.

 

Catégorie « Meilleur commentaire »

Litmanen : Très décevant. Un scénario inexistant, du théâtre filmé et très mal joué, un Gérard Depardieu pathétique, Deneuve ridicule, du cinéma comme seul Ozon peut oser en proposer. A fuir. Pourtant, la salle riait de bon coeur à un humour on ne peut plus « lourdingue ».

T’inquiète pas Caliméro, ce sont les autres, les cons.

vdl12 : A téléchargé si vous voulez le voir.

Toi tu vas avoir des problèmes.

patsim54 : Mais où est donc passé le Ozon de « Sous le sable » qui nous emmenait loin loin loin… au fin fond de nous mêmes… de nos ressentiments les plus fins… lui qui pianotait sur des touches inconnues de notre clavier sensoriel…

Rassurez-nous, vous parlez toujours de cinéma là, hein ?

manonpomme : ZZZZZZZZZZZZZZZZZZzzzzzzzzzzzzzzz………………

… orro ?

samu : Comment prendre des « Ferarri » du cinéma francais, Depardieu, Lucchini, Deneuve pour faire du sur place.

Jacky est critique de cinéma.

 

Catégorie « un jogging qui marque »

Toutleciné.Com : Quand elle n’écrit pas des poèmes en faisant son jogging.

Excessif.com : Première scène: Catherine Deneuve court dans les bois en jogging.

Ecranlarge.com : la séquence d’ouverture (un improbable jogging dans  les bois).

Le Post : Première scène: Catherine Deneuve en jogging.

L’express : grande dame du cinéma français présentement en survêtement rouge.

Auféminin.com : Dans la première scène du film, Catherine Deneuve, jogging rouge, fait son footing.

Les Inrocks : glisser Deneuve dans un survêt.

Elle : Catherine Deneuve […] n’a peur de rien, comme de faire son jogging en bigoudis.

Première : le film débute par un jogging en forêt

Studio Ciné live : Dès la première scène où elle surgit en survêt’ rouge.

 

Le Jury revient bientôt, mais pas très vite, avec son jogging et sa bière.

A propos lejury

Le Jury du festival du grand n'importe quoi sur "On l'a vu, nos avis". nosvisionsducinema.wordpress.com
Cet article, publié dans Le Festival du grand n'importe quoi, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Postiche

  1. Ping : Potiche: l’avis de Bool | On l'a vu, nos avis

  2. YoosF dit :

    « Télérama hésite toujours », j’ai ri aux éclats. Super bonne idée ce festival !

    Je viens de vous découvrir par le biais de L’Ecrevisse, j’apprécie vraiment votre taff. On se reparlera assez souvent je pense !

  3. lejury dit :

    Merci bien, le jury vous aime bien, passez chez nous quand vous voulez et baisez notre frangine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s