The Social Network : l’avis de Grandsteack

 critique, cinéma, film, blog, avis, commentaire, affiche the social network

affiche the social network

Je me souviens de l’annonce de The Social Network ; moment de consternation pendant lequel je croyais à un emphatique projet à la gloire de la plateforme sociale et sa success story. Sûrement un film aussi futile que son objet pensais-je alors. Etonnement également à la lecture du nom de David Fincher. Qu’allait faire le réalisateur de Seven, Fight club et Benjamin Button (entre autres) dans cette galère ? Ensuite vint la bande-annonce, qui ne me donna aucune indication supplémentaire.

Puis vint la sortie. Portée par des rumeurs élogieuses et la très bonne critique de Bool, ma curiosité s’est réveillée et m’a emmené dans ce gouffre à thune qu’est le Décavision d’Annecy.

Assis dans l’obscurité, la magie a opéré.

Le grand mérite en revient au scénariste. Au réalisateur aussi, mais le talent de Fincher n’est plus à démontrer. Et quand on se penche sur le cas Aaron Sorkin, le scénariste donc, on se rend compte que c’est lui qui a écrit « A la maison Blanche« , qui est, non seulement très bonne, mais aussi la série mère de toutes celles des années 2000. Sorkin s’est appuyé sur le roman de Ben Mezrich qui constitue un biopic non officiel (car pas forcément révérencieux) de Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook.

Pour le matériau de travail de Fincher, la base était donc prometteuse, sinon excellente, et très fournie. Mais il faut savoir que les producteurs avaient imposés une condition : réaliser un film d’une durée de 2h maximum si Fincher voulait garder la main sur celui-ci.

Le résultat est une réalisation un peu speed, sans temps morts, avec une diction et un enchaînement des dialogues au quart de tour. On ne s’ennuie jamais, surtout que les répliques sont très bien écrites et parfaitement déclamées. Et là, le mérite en revient aux acteurs, d’autant plus que Fincher avoue ne pas aimer diriger ses interprètes.

Tous les acteurs jouent leur partition au plus juste, y compris le débutant Justin Timberlake qui, bien que surjouant un peu notamment sur la fin, s’en sort plus qu’honorablement. Certaines féministes trouvent le moyen de parler de sexisme dans ce film, faut vraiment être en croisade pour pas comprendre que le milieu de l’informatique, surtout au début des années 2000, était majoritairement composé d’hommes et que de par le fait ceux-ci sont plus valorisés à l’écran. Et si les différents environnements dans lesquels évolue le jeune Zuckerberg peuvent le sembler (sexistes, c’est bien mon lectorat est attentif), faudrait voir à pas tirer sur le messager : le photographe de la place Tien Am Men n’était pas dans le char devant l’étudiant.

A ce stade de la critique, vous vous dites : « et Facebook, il en parle pas ? ». Bin non. Et le film presque pas non plus, car ce n’est que le prétexte à l’étude comportementale d’un jeune étudiant avide de réussite et de reconnaissance professionnelle. Et c’est ce qui fait la finesse du film : nous présenter les ambiguïtés de l’être humain face aux choix à faire pour atteindre ou pas son objectif, c’est là où le personnage (pour reprendre le mot de Sorkin) de Zuckerberg prend toute sa dimension et donne tout son intérêt à cette oeuvre, au-delà du phénomène que 500 millions de personnes ont contribué à créer.

A propos grandsteack

Critique amateur sur "On l'a vu, nos avis". Si vous voulez des avis sur les films qui sortent : nosvisionsducinema.wordpress.com
Cet article, publié dans 4e Trimestre 2010, La Cinémathèque, The Social Network, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour The Social Network : l’avis de Grandsteack

  1. Ping : Tops 3 by Grandsteack | On l'a vu, nos avis

  2. Ping : Millénium : l’avis de Grandsteack | On l'a vu, nos avis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s