Vous allez rencontrer un terne et sombre ennui

Nouvelle édition du festival du grand n’importe quoi, assez neutre et inintéressante cette fois. Une édition de nouveau à l’image de son objet, donc.

20 minutes : une comédie légère comme une bulle de champagne et tout aussi enivrante.

Si le Jury avait dû faire une métaphore liée au champagne, ce serait celle de la gueule de bois.

Le Monde : On en aurait volontiers repris une rasade.

Ils se sont donné le mot pour le Champagne ? Le Jury aurait repris un valium…

Journal du Dimanche : Woody Allen nous a fait rire.

Y’a 15 ans…

Fluctuat.net : (Lucy Punch, hilarante)

Ah…

D’abord tentée par le suicide

40 somnifères, c’est plus qu’une tentation. Allen a dû filmer son actrice après lecture du script …

Horreur ! Le jury est d’accord avec la critique de l’Express !

Chronicart : Allen sait laisser de l’air entre les plans et les scènes

Y a-t-il autre chose entre les courants d’air ?

Pariscope : Artie, dopé au viagra

La chroniqueuse n’a visiblement même pas lu correctement le synopsis avant de faire sa critique, vu que Artie dans ce film, c’est comme la cuillère…

Le petit bulletin : la sexualité des seniors y est exposée avec crudité

Attention, pour le petit bulletin, voir un septuagénaire prendre une pilule de viagra est interdit aux – de 18 ans. Puceaux va…

France 2 : Woody Allen est attendu en France à chaque film comme le messie. Une comparaison qu’il n’apprécierait sans doute guère.

Le Jury non plus.

Télérama : Qui, un jour, a écrit que la vie était « une fable racontée par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien » ?

Bin alors Télérama, on a un trou ? Même l’express a la réponse… et on n’en voit pas trop l’importance d’ailleurs.

Le Post : Son cinéma est de qualité, nul ne peut réellement en doute.

Un doute subsiste…

Critikat.com : le film est empreint d’une surprenante mélancolie, qui pointe entre les gags

Le Jury est abasourdi : il y avait des gags ?

Et le doublé : L’ensemble pourrait désagréablement ressembler à un film sans âme qui se contente de recycler des formules éprouvées

Que fait le conditionnel dans cette phrase ?

 

Le Jury revient bientôt et fera sûrement mieux la prochaine fois. Comme Woody…

 

A propos lejury

Le Jury du festival du grand n'importe quoi sur "On l'a vu, nos avis". nosvisionsducinema.wordpress.com
Cet article, publié dans Le Festival du grand n'importe quoi, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s