Happy fiouuuuuu…

–       Le Point : « D’un côté Rachel et Thierry, un couple trentenaire vivant dans une complicité à la fois douce et fiévreuse. De l’autre Teri et Vincent, qui leur ressemblent en tout point. ».                                                                                                                                   Non, ne cherchez pas, il n’y a pas de Thierry dans ce film…

–       20minutes : « Si on osait, on remercierait le réalisateur de Douches froides (2005) de nous faire vivre cette expérience revigorante par grand écran interposé! ».                         Le Jury apprend que 20minutes manquait de vigueur…

–       Libération : « Antony Cordier, 37 ans, passe à un film entre adultes, sans point de vue infantile, et où les mioches, quoique présents, n’interfèrent pas dans la vie des couples. ». Le chroniqueur de Libé n’a pas vu la fin du film.

–       Elle : « Il n’est jamais question de mensonges ou de tromperies à proprement parler ».                                                                                                                                         Celui de Elle non plus…

–       Le Monde : « On n’est pas ici chez des professionnels du libertinage, encore moins chez des stakhanovistes de l’échangisme. ».                                                                               Pas de plan quinquennal du sexe donc, le Jury est déçu.

–       http://www.abusdecine.com : « des êtres qui s’épanouissent dans une polygamie qui donnerait presque envie. ».                                                                                                        Presque, mais quand même, pas de ça chez nous.

–       Le chroniqueur de L’Union a un problème avec Word et du coup c’est un peu le bordel dans son article.

–       Critikat.com : « Bien entendu, Cordier n’entend pas se faire juge, encore moins flic ».   Le Jury en rêvait, Critikat l’a fait.

–       Aufeminin.com : « A voir avec son chéri ? Pas sûre… ».                                                    Le chéri de Aufeminin, il reste à la maison pour descendre les poubelles et il regarde surtout pas des films avec des mecs qui vont voir ailleurs, des fois que ça lui donne des idées …

Premier Festival et premier doublé. Bravo Télérama !

–       « Tout devient carrément tarte, lors d’une scène où les deux couples font l’amour ensemble dans la farine (!). »                                                                                                           Le Jury ne trouve pas de mot pour décrire ce calembour. Notez le (!) qui montre à quel point chez Télérama, on en est fier. Ils peuvent.

–        « Pas l’amour à quatre, attention, chacun avec son partenaire extra-conjugal et sans regarder à côté : bien « sagement », si l’on peut dire. »                                                               Le Jury n’ose pas imaginer les partouzes chez Télérama.

A propos lejury

Le Jury du festival du grand n'importe quoi sur "On l'a vu, nos avis". nosvisionsducinema.wordpress.com
Cet article, publié dans Le Festival du grand n'importe quoi, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s